Analyses œnologiques & agroalimentaires

Ochratoxine A (OTA)

l’origine de l’Ochratoxine A (OTA) ?

L’OTA est une mycotoxine, produite par plusieurs espèces fongiques appartenant aux genres Penicillium et Aspergillus, qui possède des propriétés cancérigène, néphrotoxique et immunodépressive pour des ingestions importantes sur de longues durées. Elle est naturellement présente dans de nombreux produits végétaux du monde entier, tels les céréales, les grains de café, le cacao et les fruits séchés.

Cette mycotoxine est produite par l’Aspergillus carbonarius, un champignon qui peut se développer sur les raisins dès la véraison ( mais principalement les jours précèdent la maturité du raisin). Il est caractérisé par un mycélium noir anthracite et  peut être présents dans la baie à des quantités importantes même si aucun symptôme externe n’est visible sur la grappe.

Quelle est la réglementation en vigueur concernant l’Ochratoxine A ou OTA?

Depuis le 26 janvier 2005, la commission européenne a fixé la teneur maximale d’ochratoxine A dans les vins pour la commercialisation, à 2 µg/l. (1 µg/l pour le Canada)

  • Méthode :
    • NF EN 14133 (Colonne immunoaffinité HPLC Fluorimétrie)
    Matrice :
    • Vin -Bières
    Quantité :
    500 ml minimum
    Délais :
    2 Jour(s)
    Analyte :
    • Ochratoxine A (OTA)