Analyses œnologiques & agroalimentaires

Bromo méthylphénol

Le Bromo méthylphénol est responsable du goût d’huitre dans le vin.

Cette molécule, identifiée en 2012, est capable de contaminer un vin à des doses infinitésimales ! Même si 50% des consommateurs y sont insensible. L’autre partie des consommateurs décrivent les arômes du vin comme d’odeur iodés, d’huitre, crustacés ou vaseux.

Plusieurs origines de contamination au Bromo méthylphenol dans le vin :

  • L’acide chlorhydrique utilisé pour la régénération des résines échangeuses d’ion utilisées pour l’acidification des vins. Cet acide contient du 2-Bromo-4-methylphenol, qui une fois capturé par la résine migre dans le vin.
  • La fuite même minime des drapeaux de refroidissement qui libèrent du brome, qui au contact de matières organiques et de moisissures forme du 2-bromo para crésol.
  • L’eau de lavage qui a subi un traitement (adoucie).

Comment analyser le vin pour identifier le Bromo méthylphenol dans le vin.

Compte tenu que 50% des dégustateurs sont insensibles à cette molécule, il est primordial de réaliser une analyse de routine en chromatographie au lieu d’une dégustation pour éviter la mise sur le marché du vin contaminé.
Ainsi, Le Laboratoire Excell a développé et validé une méthode de dosage sur les vins reposant sur les dernières innovations en spectrométrie de masse. Compte tenu de la forte contamination que peut provoquer le Bromo méthylphénol dans le vin à des quantités infinitésimales, la technique développée par le laboratoire permet détecter ce dernier à partir de 1.0 ng/l et la quantifier à partir de 3.0 ng/l.

  • Méthode :
    • SBSE-GC MS/MS
    Matrice :
    • Vin
    • Liquides Divers
    Quantité :
    100 ml
    Délais :
    3 jours
    Analyte :
    • 2-Bromo-4-methylphenol